Skip to Content

Adaptation

Imprimer

Définir la stratégie locale d’adaptation

Affiner les connaissances et le diagnostic

Le diagnostic de vulnérabilité permet de construire, avec les acteurs du territoire, une stratégie d’adaptation et d’identifier des actions. Certaines d’entre elles nécessitent un changement dans la conduite de la politique territoriale, d’autres exigent des investigations complémentaires.

Pour identifier précisément les vulnérabilités territoriales, il est parfois nécessaire d’approfondir l’étude de certains phénomènes à une échelle très locale.

 

La collectivité peut s’appuyer sur l’étude globale des vulnérabilités aux aléas climatiques pour :

 

  • lancer des études complémentaires afin de lever certaines incertitudes sur les aléas climatiques / l’exposition à ces aléas / les vulnérabilités, pour mieux caractériser le risque et identifier les enjeux ;
  • mobiliser les acteurs locaux sur les sujets prioritaires, prendre en compte leurs savoirs et compétences, analyser leur capacité d’intervention.

 

Les travaux complémentaires à réaliser peuvent prendre différentes formes. La collectivité peut notamment :

 

  • organiser des ateliers de concertation réunissant les partenaires techniques locaux ;
  • s’engager dans un programme de recherche scientifique / technique sur une problématique particulière ou prendre la tête d’un nouveau programme de recherche ;
  • co-financer une thèse sur une thématique de l’adaptation au changement climatique importante pour son territoire ;
  • confier à une assistance à maîtrise d’ouvrage une étude technique approfondie définie sur la base du diagnostic global des vulnérabilités au changement climatique.