Skip to Content

Domaines

Imprimer

Bâtiments

Contexte et enjeux

+ 38 % : accroissement du nombre de logements en France entre 1982 et 2010 + 22 % : évolution de la consommation énergétique finale du résidentiel-tertiaire entre 1973 et 2011 400 000 logements à rénover par an à compter de 2013
4ème émetteur de GES en France, le secteur du bâtiment est à l’origine de 20 % des émissions et 44 % de la consommation d’énergie. 2/3 de ces consommations concernent le résidentiel.

Qu’il s’agisse de logements ou de bureaux, le secteur du bâtiment présente un fort potentiel d’économie d’énergie et une importante exposition aux risques climatiques. En cela, il est un secteur d’action prioritaire, qu’il s’agisse de rénover le parc bâti existant, de construire des bâtiments neufs performants ou de réduire la demande énergétique par les usages et les équipements. En étant exemplaires dans la gestion de leur patrimoine bâti, les collectivités acquerront la légitimité pour inciter les acteurs du territoire à mener des opérations de rénovation énergétique.

Changer les pratiques


Malgré le renforcement de la réglementation, les émissions de GES du secteur du bâtiment ne cessent de croître depuis 20 ans. Aujourd’hui, le potentiel d’économie d’énergie du secteur est très important.

Pour atteindre les objectifs de division par 4 des émissions de GES en France d’ici 2050 et pour prendre en compte la forte exposition des bâtiments aux événements climatiques (tempêtes, inondations, retrait –gonflement des argiles), de nouvelles pratiques doivent émerger. Les actions à mener visent tous les types de bâtiments.

 

Rénover les bâtiments existants


Près de la moitié des bâtiments en France ont été construits avant 1975. Leur consommation moyenne est d’environ 240 kWh énergie primaire/m²/an, alors que les exigences actuelles se situent autour de 50 kWh/m²/an. La rénovation thermique doit permettre de réduire les émissions de GES, la dépendance aux énergies fossiles et la facture énergétique du pays et des ménages, parmi lesquels 3,4 millions de foyers sont en situation de précarité énergétique.

Il est donc important que les collectivités soutiennent les opérations de rénovation thermique, en intégrant à leur réflexion le confort d’hiver et d’été (augmentation du nombre de canicules).

 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Atelier 3 - Accélérer la rénovation thermique globale des logements sur le territoire
Atelier animé par Elise GAULTIER, Comité 21


 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Atelier 7 - Rénover le patrimoine de la collectivité
Atelier animé par Michel IRIGOIN, Ville de Montpellier

 

Construire des bâtiments neufs performants


La construction neuve représente chaque année un peu plus de 1 % du parc bâti. En raison de la durée de vie des bâtiments, il est primordial pour les collectivités d’anticiper sur l’amélioration des niveaux de performance énergétique à venir (bâtiment à énergie positive) et de développer le recours aux énergies renouvelables pour limiter l’augmentation de la facture énergétique. D’autant plus que l’objectif national est qu’au 1er janvier 2020, toutes les constructions neuves soient à énergie positive.

Les professionnels du secteur peuvent les guider pour imaginer de nouvelles formes urbaines de nature à réduire l’étalement urbain, les besoins en transport et en énergie et pour concevoir des bâtiments adaptés aux risques climatiques.
 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Atelier 12 - Mobiliser les professionnels du bâtiment et des EnR dans les PCET
Atelier animé par Philippe ROBERT, ADEME

 

Réduire la demande via les usages et le fonctionnement des équipements


Tous les efforts en matière de rénovation énergétique et de construction durable seront vains si des actions sur les comportements des usagers et le fonctionnement des équipements ne sont pas menées. Les potentiels d’économie d’énergie en la matière sont importants (de l’ordre de 10 % pour l’éclairage et la bureautique seulement) et peu coûteux, mais ils nécessitent un renforcement des actions de sensibilisation sur les modes d’usage et les moyens de régulation.

 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Reportage : Familles à énergie positive de la Communauté d’Agglomération du Havre
125 familles ont relevé le défi : en 5 mois, économiser au moins 8 % d’énergie par rapport à l’année précédente. Les résultats en image.