Skip to Content

Adaptation

Imprimer

Méthode pour un diagnostic de vulnérabilité du territoire

L'essentiel

Pour imaginer une stratégie d’adaptation, il est nécessaire, au préalable, de procéder à un diagnostic de vulnérabilité du territoire. Ce travail complexe consiste à appréhender une situation qui n’existe pas encore. La méthode proposée ici est un guide. Elle peut être adaptée par la collectivité qui l’utilise en fonction de ses contraintes et orientations spécifiques.

Connaître la vulnérabilité du territoire au changement climatique est un préalable nécessaire à la définition d’une stratégie d’adaptation.

 

Le diagnostic de vulnérabilité :

 

  • consiste à mener une analyse approfondie du territoire, de ses forces et de ses faiblesses ;
  • met en évidence les risques majeurs relatifs au climat futur et définit des priorités stratégiques ;
  • doit être multisectoriel et transversal : il est nécessaire d’explorer tous les champs d’impacts potentiels pour le territoire. En effet, tous les secteurs d’activités peuvent être touchés isolément ou en cascade. De plus, l’efficacité des actions sera d’autant plus grande que ces actions auront des effets sur plusieurs secteurs.

 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Atelier 5 - Climat : diagnostic de vulnérabilité
Atelier animé par Vincent WISNER,
association Etd

 

Une telle analyse fait appel à une projection sur les aspects climatiques (caractéristiques moyennes et extrêmes), socio-économiques et politiques (stratégies développées ou en développement).

 

La méthode proposée ici permet de prendre en compte les spécificités du territoire. Elle n’est pas figée : chaque collectivité peut l’orienter suivant ses moyens et ses objectifs. On pourra s’engager dans la démarche en commençant par quelques secteurs clés en fonction de ses propres compétences (ressources en eau, biodiversité par exemple) et des moyens alloués.