Skip to Content

Adaptation

Imprimer

Suivre et évaluer

Organiser le suivi du programme d’actions

L’objectif global d’une politique d’adaptation est de construire un territoire résistant aux aléas climatiques. Si certains objectifs peuvent être exprimés quantitativement (hauteur des infrastructures de protection du littoral, densité des espaces verts en milieu urbain, taux de rayonnement solaire des équipements, etc.), l’approche est plutôt qualitative. Les objectifs peuvent varier dans le temps, en fonction de l’évolution des incertitudes sur les impacts, les aléas et les réponses à apporter. La mise en place d’un tableau de bord et d’un groupe de suivi permet d’analyser la pertinence de la stratégie et de la réorienter si nécessaire.

 

Une méthodologie pour vous accompagner

 

Une méthodologie de suivi-évaluation des politiques d’adaptation au changement climatique a été conçue par l’ADEME : Objectif Climat. Celle-ci se veut accessible à toutes les collectivités et peut s’utiliser, soit comme un dispositif de suivi-évaluation à part entière, soit comme une aide ponctuelle ou régulière pour intégrer l’adaptation dans le cadre de leurs dispositifs de suivi-évaluation préexistants. Ce dispositif permet d’aider à :

 

  • structurer sa politique d’adaptation et préparer les éléments du suivi-évaluation ;
  • situer, suivre et en mesurer l’état d’avancement ;
  • évaluer sa progression et ses performances, dans une logique d’amélioration continue et d’apprentissage collectif.

 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Atelier 13 - Démarches et outils d’évaluation des PCET
Atelier animé par Claude BASSIN-CARLIER, ARENE Ile de France

 

Construire un tableau de bord de suivi du volet adaptation

 

 

 

Le suivi peut être formalisée par un tableau listant les indicateurs à étudier pour suivre la progression dans la mise en œuvre du plan d’actions. L’objectif est d’apprécier l’efficacité du pilotage du projet.

 

La collectivité peut suivre par exemple :

 

  • le nombre d’agriculteurs travaillant à adapter leurs pratiques à un climat futur ;
  • la superficie du territoire couverte par un plan de prévention des risques ;
  • le nombre de projets urbains intégrant les enjeux de protection des populations contre le phénomène d’ilots de chaleur, etc.

 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Atelier 9 - Adapter les villes aux îlots de chaleur urbains
Atelier animé par Marie POUPONNEAU, ADEME

 

 

Mettre en place un groupe de suivi

La collectivité peut mettre en place un groupe de suivi en s’associant éventuellement à d’autres collectivités ou partenaires. Ce groupe peut renseigner le tableau de bord précisant la progression de la collectivité dans la réalisation du plan d’action.

 

Le groupe rassemble des données sur :

  • les indicateurs climatiques et leur évolution (température moyenne de l’air à chaque mois de l’année, volume de pluviométrie, taux d’humidité du sol, etc.) ;
  • les indicateurs clés d’impacts des aléas climatiques (volume d’eau pour l’irrigation des cultures, évolution des dates de floraison, de vendange, surmortalités engendrées par la chaleur, etc.).

 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Interview de Michel BASSET, Consultant ARGOS
L’évaluation des PCET

 
Le suivi de ces indicateurs permet de mieux analyser et comprendre les transformations en cours : évolution de la faune et de la flore (populations animales, superficie des habitats d’espèces endémiques, production forestière, densité de végétaux, etc.), des ressources en eau et des activités climato-dépendantes (consommation d’eau dans les systèmes de refroidissement industriels et dans l’agriculture, productions viticoles et grandes cultures, etc.).