Skip to Content

Adaptation

Imprimer

Méthode pour un diagnostic de vulnérabilité du territoire

Préparer l’analyse

Préparer l’analyse du climat revient à identifier l’expertise locale et à mobiliser les travaux existants sur la question (plan, documents de planification, études, programmes scientifiques) aux différentes échelles de territoire.

Identifier l’expertise locale

 

La collectivité n’est pas seule à intervenir sur son territoire. Elle doit associer et mobiliser, dès cette étape, les acteurs locaux compétents en termes de changement climatique.

 

Pour cela, il est conseillé de faire un bilan de ces acteurs, avec des fiches synthétiques qui pourront être produites et référencées dans un document « ressource ». Dans chaque fiche, on liste :

 

  • les contacts de la structure ;
  • les compétences mobilisables et éventuellement les prédispositions de l’acteur à travailler sur certains sujets spécifiques.
     

 

Mobiliser les travaux existants

Aujourd’hui, les collectivités ne partent plus démunies sur la question de l’adaptation. Elles peuvent se référer :

 

  • au Plan national « Adaptation au changement climatique » ;
  • aux volets « Adaptation » des Schémas Régionaux Climat Air Energie ;
  • aux diverses études régionales et inter-régionales sur la question de l’adaptation des territoires ;
  • aux programmes scientifiques sur la question.

 

Il est important que les collectivités établissent, avant le lancement ou au démarrage du diagnostic, un bilan des études existantes à l’échelle régionale et aux échelles infra-régionales. Les travaux à l’échelle nationale, mobilisables dans la bibliographie, sont également pertinents pour une entrée en matière. Ce premier bilan permet aux travaux de se fonder sur une base validée, de ne pas refaire ou refinancer des études déjà réalisées par ailleurs (ex : l’achat de données climatiques passées ou futures) et de se concentrer sur les spécificités du territoire.